3 janvier 2018

Comptabilité analytique : piloter son entreprise par les chiffres

Gestion - Comptabilité analytique

Au cœur de l’entreprise, la comptabilité analytique est un outil indispensable pour une bonne gestion par affaire. A la différence de la comptabilité générale, elle  concerne les comptables, mais surtout les cadres et chefs de projets.

La comptabilité analytique (aussi appelé CAG pour comptabilité analytique de gestion) c’est l’art de piloter son entreprise par les chiffres grâce au calcul de différents coûts. Mais concrètement, la comptabilité analytique c’est quoi ? Est-ce obligatoire pour mon entreprise ? Y a-t-il vraiment des avantages à mettre une comptabilité analytique en place ? Et si oui, comment faire ?

Numm répond à l’ensemble de vos questions !

 

Lire aussi : Le BFR, un indicateur clé pour votre entreprise

Qu’est ce que la comptabilité analytique ?

 

La comptabilité analytique est un mode de traitement de données comptable ayant pour but de traduire et d’expliquer les résultats financiers de votre comptabilité générale. En effet, cette dernière vous donne une vue globale de vos comptes tandis que la comptabilité analytique va vous donner une vision détaillée de votre activité.

 

C’est une méthode pour identifier les coûts des différentes fonctions de votre entreprise tel que la production, la commercialisation, le SAV, etc …

Étant proposé à chaque activité et société, la comptabilité analytique est un système de mesure totalement neutre et objectif.

 

Elle peut également être une base solide pour prévoir vos budgets, faire vos prévisionnels, vérifier les réalisations et expliquer les potentiels écarts.

 

Tout cela dans le but de vous bâtir un outil de contrôle budgétaire fiable.

 

La comptabilité analytique est-elle une obligation ?

 

Officiellement, rien ne vous oblige à tenir à jour une comptabilité analytique. Cependant, cela est fortement conseillé étant une référence pour la détermination de vos coûts.

 

Une entreprise ne tenant pas de comptabilité analytique doit utiliser différentes méthodes de calculs pour évaluer la rentabilité. A noter qu’il est presque impossible d’analyser certains coûts sans être obligé de multiplier les comptes généraux et de réaliser des tableaux sous excel.

 

Dans Numm, la comptabilité analytique s’appuie sur la comptabilité générale. Des axes analytiques sont définis de façon à ce que toutes les charges et les produits comptabilisés soient ventilés sur ces axes.

 

Pourquoi mettre en place une comptabilité analytique ?

 

Il y a plusieurs raisons de mettre en place une comptabilité analytique. Voici nos principales raisons :

  • La comptabilité analytique étant faite  régulièrement, elle est un réel outil qui se renforce au fur et à mesure des mois grâce à l’utilisation d’historiques.

 

  • Produisant des résultats par sociétés, par secteurs, par établissements, par services, par projets, ou encore par services, la comptabilité analytique est beaucoup plus parlante qu’une comptabilité générale.

 

  • N’étant pas une obligation légale, la comptabilité analytique n’a pas de forme imposée. C’est donc elle qui va s’adapter au fonctionnement et à l’organisation de la société.

 

La comptabilité analytique, un outil indispensable pour la gestion et le suivi de projet

 

Comme expliqué plus tôt, la comptabilité analytique n’est pas que l’affaire des comptables, mais davantage un outil de gestion pour l’ensemble des acteurs de l’entreprise. On retrouve comme principaux utilisateurs les dirigeants ou encore les chefs de projet.

La comptabilité analytique est perçu comme un outil d’aide aux décisions stratégiques de l’entreprise. Mais, grâce aux informations qu’elle centralise, la comptabilité analytique est devenue un véritable outil de gestion. Cela est dû au fait que la plupart des opérations de l’entreprise sont automatiquement reportées dans la comptabilité. Celle-ci est donc le reflet complet de l’activité de gestion de l’entreprise.

 

La comptabilité analytique s’appuie donc sur votre comptabilité générale. Même si cette dernière n’est pas obligatoire, il est très fortement conseillé d’en tenir une à jour pour bénéficier d’un véritable outil de gestion et d’aide à la décision. Chose indispensable aux entreprises aujourd’hui.